Qu’est-ce qu’un enfant ? – (1)

Selon les estimations de l’UNICEF, il naît chaque année dans le monde environ 125 millions d’enfants (dont un tiers n’a pas d’enregistrement d’état-civil à la naissance), et les moins de 18 ans représentent dans beaucoup de pays environ 45 % de la population : l’enfance n’est pas une catégorie minoritaire de l’humanité, digne de simple compassion humanitaire.

Depuis toujours, l’enfance est à la fois une valeur et une priorité de toute société humaine, mais les perceptions de l’enfance varient selon les cultures. Dans un souci de compromis et de consensus universels, la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant la définit ainsi :

Article 1 er : « Un enfant s’entend de tout être humain âgé de moins de dix-huit ans, sauf si la majorité est atteinte plus tôt en vertu de la législation qui lui est applicable ».

Il n’est pas difficile – mais pas inutile non plus – d’approfondir cette définition par des éléments que l’on retrouve dans les autres Articles de cette Convention. On pourrait proposer ceci :

L’enfant est un être humain à part entière (1),
âgé de moins de dix-huit ans
(2),
dont la dignité est égale à celle de tout autre être humain
(3),
et qui dispose, à cet âge transitoire de la vie
(4), d’une capacité relative,
selon son âge et sa maturité
(5),
de s’exprimer
(6), de discerner (7) et de se défendre (8),
et en même temps d’un droit inaliénable
(9), dès sa naissance,
à se développer dans un environnement sain et durable
(10),
au sein d’une communuauté naturelle, culturelle et sociale
(11),
qui lui doit une attention prioritaire
(12), en termes d’affection (13), de protection (14),
d’éducation
(15) et de santé (16),
puisqu’il en est aussi la pérennité et la promesse de progrès.

(1) Un enfant n’est pas « dans la salle d’attente de l’humanité« …

(2) Il s’agit de la majorité civile (qui n’est pas toujours l’âge du mariage), à distinguer de l’âge de la responsabilité pénale (qui n’est pas l’âge des sanctions privatives de liberté), de l’âge de la majorité sexuelle (au-delà duquel la poursuite des auteurs d’actes sexuels sur mineurs n’est possible que sur plainte du mineur ou de son représentant, et sous réserve de la différence d’âge entre partenaires, fixée par la loi), ou encore de l’âge de la scolarité obligatoire.

(3) La dignité humaine ne se donne pas, elle est donnée à la naissance. Elle ne se négocie pas : elle est soit respectée, soit violée. Pas de demi-mesures.

(4) Rappelons ici que tous les âges de la vie sont transitoires …

(5) Tout le monde connaît des enfants de huit ans qui ont une maturité de douze ans, et des enfants de douze ans qui ont une maturité de huit ans.

(6) Etymologiquement, le mot enfant vient du latin « infans » : « qui ne parle pas ».

(7) Le discernement est la capacité de différencier son opinion de celle des autres,d’imaginer la position de l’autre, de comprendre les conséquences de ses actes pour les autres, de distinguer le vrai du faux et l’accidentel de l’intentionnel.
La capacité relative de discernement est le fondement d’une justice des mineurs spécifique et différente de celle des adultes

(8) Physiquement, émotionnellement et par le langage.

(9) Un droit humain est par définition inconditionnel. Il appartient à chaque être humain, indépendamment des circonstances, comme une « possession ex-ante » qui ne peut être négociée.

(10) Au sens large

(11) La famille proche, mais aussi élargie, selon les traditions propres aux différentes cultures

(12) La plupart des politiques publiques devraient inclure la question des conséquences sur les intérêts supérieurs de l’enfant, même s’il ne vote pas …

(13) Cf. l’abandon psychologique des enfants … même dans les familles de pays riches …

(14) La nécessité de la protection passe aussi par l’apprentissage de l’affrontement aux situations de la vie. La meilleure protection de l’enfant est de lui apprendre, selon son âge et sa maturité, à se protéger lui-même.

(15) Ce qui suppose l’égalité des chances, sous le contrôle de autorités publiques.

8 réponses à Qu’est-ce qu’un enfant ? – (1)

  1. bloom dit :

    sauvez les enfant c’est obligatoire

  2. RACHID dit :

    SISI

  3. ilam dit :

    l enfant c demain

  4. dada dit :

    j arrive pa à m en sortir

  5. almamy dit :

    l’enfant c’est l’avenir

  6. Coulibaly dit :

    L’enfant mérite qu’on lui accorde beaucoup d’estime qui lui assurant un avenir de paix et de concorde!Alors tous soyons unanime à la protection des enfants.

  7. Coulibaly dit :

    Pourquoi les parents ne peuvent-ils pas s’entendre pour le bien-être de leurs enfants?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :