René Char hermétique ? Non, lu-mi-neux…

"On ne se bat bien que pour les causes qu’on modèle soi-même et avec lesquelles on se brûle en s’identifiant. " (63)

"Mettre en route l’intelligence sans le secours des cartes d’état-major" (125)

"Nous n’appartenons à personne sinon au point d’or de cette lampe inconnue de nous, inaccessible à nous qui tient éveillés le courage et le silence" (5)

"Toute l’autorité, la tactique et l’ingéniosité ne remplacent pas une parcelle de conviction au service de la vérité." (10)

"Ils se laissent choir de toute la masse de leurs préjugés ou ivres de l’ardeur de leurs faux principes.(…) les convaincre qu’à partir d’un certain point l’importance des idées reçues est extrêmement relative et qu’en fin de compte "l’affaire" est une affaire de vie et de mort et non pas de nuances à faire prévaloir au sein d’une civilisation dont le naufrage risque de ne pas laisser de trace sur l’océan de la destinée (…). (38)

"N’étant jamais définitivement modelé, l’homme est receleur de son contraire. Ses cycles dessinent des orbes différents selon qu’il est en butte à telle solliciation ou non." (55)

"L’acquiescement éclaire le visage. Le refus lui donne la beauté." (81)

"Viendra le temps où les nations sur la marelle de l’univers seront aussi étroitement dépendantes les unes des autres que les organes d’un même corps, solidaires en son économie. Le cerveau, plein à craquer de machines, pourra-t-il encore garantir l’existence du mince ruisselet de rêve et d’évasion ? L’homme, d’un pas de somnambule, marche vers les mines meurtrières, conduit par le chant des inventeurs…" (127)

"L’action qui a un sens pour les vivants n’a de valeur que pour les morts, et d’achèvement que dans les consciences qui en héritent et la questionnent" (187)

"Etre du bond. N’être pas du festin, son épilogue." (197)

(Extraits numérotés de "Feuillets d’Hypnos", écrits pendant la Résistance (1943-1944), in "Fureur et mystère" – Gallimard)

René Char a refusé toutes les interviews. Il fut un des rares à avoir éconduit Bernard Pivot…
Des diamants de cette sorte, effectivement, cela ne se commente pas…

4 réponses à René Char hermétique ? Non, lu-mi-neux…

  1. Juliette dit :

    Merci pour ces diamants, amitiés Juliette

  2. Roméo dit :

    Merci!
    Voir aussi ma note Roméo 41 sur l’amitié entre Char et Camus.

    Il n’y a que le surf à la surface des choses qui ne soit pas "hermétique" !

  3. Steph dit :

    J’ai adoré lire René Char. J’ai d’ailleurs quelque part un carnet bourré de citations… il faudrait que je le ressorte!

  4. [...] et texte , l’un-e ne remplaçant pas [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: