Le néo-colonialisme : un spectacle toujours renouvelé ?

Dans le « Monde » du 10 mai 2008 :

 » L’Allemagne redoute une pénurie massive de main-d’oeuvre : à l’horizon 2020, 2,4 millions de personnes pourraient manquer sur le marché du travail ».(…)  » L’enquête se fonde sur un taux de croissance de 1.7 % par an.« (…)  » Dans le cas d’une croissance plus dynamique, au tour de 3 % par an (c’est) le scénario-catastrophe : près de 6,1 millions d’emplois (qui) risquent alors d’être non pourvus. »(…)
 » La pénurie touche surtout le personnel qualifié :
(…) ingénieurs, informaticiens et techniciens.(…)  » Même le relèvement à 67 ans de l’âge de la retraite qui doit s’échelonner entre 2012 et 2029(?) ne semble pas pouvoir enrayer la tendance. » (…)
Il est suggéré « d’augmenter le taux d’activité des femmes, des jeunes et des seniors » et il est préconisé « des investissements massifs dans l’éducation afin d’élever le niveau de qualification » (…) des jeunes diplômés et des travailleurs plus âgés. »
« Le gouvernement (allemand) a commencé à prendre la mesure du phénomène. A l’automne, les restrictions imposées aux ressortissants des nouveaux pays membres de l’UE ont été levées pour certaines catégories d’ingénieurs. Mais la grande coalition souhaite malgré tout interdire jusqu’en 2011 l’accès à son marché du travail au gros des habitants d’Europe de l’Est. »

Questions :

6,1 millions d’emplois non pourvus en cas de croissance à 3 % par an à l’horizon 2020, cela représente plus du quart de la population active actuelle de l’Allemagne.
On n’est donc pas dans un déficit marginal.
Le déficit de main d’oeuvre concerne les ingénieurs, informaticiens et techniciens.
Mais comme il n’est pas prévu d’ouvrir le marché du travail au « gros des habitants d’Europe de l’Est« , où va-t-on aller les chercher ? En Inde ? Dans les pays du Sud où, dès qu’une partie de la population passe du stade de pauvre au stade de classe moyenne, il est urgent de s’exiler dans les pays riches ?
On pompera ainsi les compétences de pays pays pauvres (sans avoir financé leur formation initiale) alors qu’en même temps, on maintiendra fermées les frontières des pays devenus membres de l’Union Européenne, pourtant conçue comme un « grand marché  » avec « libre circulation des personnes » ?
Was ist das ?

Si les postes à pourvoir sont des postes qualifiés d’encadrement, d’ingéniérie, de planification, etc, qui donc remplira les postes d’exécution : les plombiers, les manoeuvres d’entretien, les gardiens de nuit, les cuisiniers, les cantonniers, toutes tâches que nos jeunes générations ne veulent plus faire, et pour lesquels des immigrés accepteront d’être sous-payés ?

On se retrouvera avec un melting-pot de gens qualifiés dans nos pays, avec des immigrés, clandestins ou non, pour les tâches non gratifiantes, tandis que les pays pauvres verront partir leurs cerveaux, et la population « restante » survivra sur place comme elle pourra, dans un développement qui ne décollera jamais.
Le néo-colonialisme est un spectacle toujours renouvelé ?

De toute façon, on peut parier que, dès que les milieux économiques réaliseront que le croissance, dans nos pays, est impossible sans une immigration massive, leurs lobbies feront en sorte que les politiques tiendront un discours d’ouverture résolue et planifiée pour une éviter l’effondrement de l’économie…

Ou bien ???

Grève des sans papiers pour leur régularisationSource photo

Sans lien direct avec les opinions exprimées ci-dessus, mais pour contribuer utilement à la réflexion, une étude canadienne, publiée par l’IFRI en 2005, et rédigée par Mme Denise HELLY, apporte quelques éclairages comparatifs sur l’expérience canadienne et sur la problématique européenne, dont on extrait ici quelques orientations positives possibles :

 » 1 – La lutte contre les discriminations directes, indirectes et systémiques est cruciale : des programmes de discrimination positive en matière d’emploi dans les secteurs public et para-public sont incontournables pour compenser la marginalisation socio-occupationnelle des immigrés et de leurs descendants et enclencher leur mobilité sociale.(…)

2 – Le discours gouvernemental et les mesures politiques contre le racisme et la xénophobie occupent une place fondamentale dans la lutte contre ces derniers : l’appareil d’Etat doit être le premier à faire prueve d’autorité en la matière et promouvoir la socialisation des fonctionnaires à la diversité et le recrutement des membres de minorités ethniques.(…)

3 – Les démarches en vue de l’acquisition de la citoyenneté doivent être facilitées : cela constitue un acte de reconnaissance capable de développer une allégeance à l’égard de l’Etat. »(…)

4 –  » L’école publique est importante car elle est le lieu du discours antiraciste et anti-xénophobe et du dialogue entre les parents immigrés et les enseignants qui sont natifs en majorité. »(…)

5 –  » L’action du multiculturalisme auprès des organisations communautaires ethniques (est) essentielle : (elle permet) «  des liens suivis entre fonctionnaires et dirigeants d’organisations ethniques ainsi que par le financement des ONG et par des interventions auprès des agences para-publiques et des médias ou encore par des organisations promouvant des activités inter-groupes. Elle a permis une adaptation et une insertion plus aisée des immigrés, comme le contrôle des élites ethniques, fortement ou entièrement dépendantes du financement public. Elle n’a nullement détruit le  » lien social « , généré par des  » enfermements ethniques  » ou hypothéqué l’allégeance des minorités ethniques à l’Etat canadien.
Au contraire, elle est parvenue à consolider cette dernière selon les enquêtes et sondages existants et elle a permis à des groupes sans capital financier ni expertise professionnelle importante
(…) d’offrir des services et de se défendre contre le racisme.(…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :