Israël-Palestine : la guerre des faux-nez

Comme cela était prévisible, le gouvernement israëlien estime, le 18 janvier 2009, que " les objectifs de Tsahal sont atteints à Gaza " et décrète un cessez-le-feu unilatéral (ce qui est en-soi une contradiction) à la veille de l’intronisation du président Barack Obama.

Hormis les élections toute proches en Israël, l’objectif est aussi de mettre le nouveau président américain devant des "faits accomplis" en se drapant dans "la toge morale" du belligérant qui témoigne de sa bonne foi par l’initiative d’un cessez-le-feu. Tout faire pour apparaître comme "le juste" dans l’affaire.

Comme le disait Georges Clémenceau : " On ne ment jamais autant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse."

Tant que d’un côté, le Hamas revendiquera la destruction d’Israël et l’instauration d’un régime islamiste en Palestine, et tant que de l’autre côté, Israël fera tout pour rendre un éventuel Etat palestinien impossible et invivable, il n’y aura pas de solution, autre que mensongère, surtout si, des deux côtés on invoque des motifs et justifications religieux.

Source photo

Comme au terme de toute guerre, la solution sera négociée, mais sans Torah ni Coran, sur pression de la communauté internationale ("ensemble de ceux qui tiennent les cordons de la bourse" - avec un petit "b") à condition que les acteurs tapent cette fois du poing sur la table avant d’envoyer les chéques mensuels pour payer les salaires des fonctionnaires.

Incidemment, il y en a peu marre d’être soupçonné d’" antisémitisme " à chaque fois que l’on critique les décisions du gouvernement israëlien, qui, comme tous les gouvernements, gère les intérets d’un "Etat-monstre froid".
Quoiqu’en disent les porte-parole du gouvernement israëlien, aucune cause juste ne justifie de bombarder les hôpitaux, ou les écoles et entrepôts des Nations Unies (ce qui était déjà le cas au Sud-Liban en 2006), avec plus de 1 000 morts civils, dont un bon tiers d’enfants. On épargnera ici la nomenclature des articles de la Cour Pénale Internationale sur les crimes de guerre et crime contre l’humanité, articles qui doivent s’appliquer à tous les pays du monde, sauf au gouvernement d’Israël – n’est-ce-pas – pays des justes par excellence… Les ONG israëliennes qui dénoncent l’utilisation d’armes interdites sont-elles antisémites ?

Peut-être faudra-t-il encore attendre quelques décennies pour que, comme en Irlande du Nord, la guerre se termine par épuisement des belligérants.
Le seul avantage du "mur de sécurité" décidé et construit par Ariel Sharon est qu’il constituera un excellent symbole médiatique à démolir pour ouvrir les frontières et développer les échanges commerciaux.
C’est ce qu’on se dit lorsqu’on marche, au lever du jour, à Bethléem le long du mur qui bouche l’horizon au bout de l’avenue commerçante, vide et sinistre…
Et comme le disait Shimon Peres – mais c’était évidemment avant qu’il ne devienne président de l’Etat d’Israël – : "  La seule solution est d’aboutir à créer un espace de coopération économique à l’image du processus initial du Marché Commun" (c’était l’idée, sinon la lettre de son message).
C’est fou ce que les présidents sont intelligents, avant d’être élus et après la fin de leur mandat…

Comme le mensonge et la corruption régnent des deux côtés du conflit, il reste à attribuer conjointement aux deux peuples, israëlien et palestinien, le Prix Nobel 2009 de la Patience des Peuples.

4 réponses à Israël-Palestine : la guerre des faux-nez

  1. Merci de ton bon papier, dont je partage le contenu (sauf peut-être le prix Nobel…quand on sait ce que Shimon Perez en a fait!).

    Merci de ton soutien et de ton bel engagement. pierre

  2. thierry dit :

    Bonjour à vous,

    « …L’association Elève-toi organise une opération d’aide aux victimes civils de gaza, le dimanche 25 janvier 2009 à 14 heures, salle LCR du Prépaou (à coté de la Mairie annexe) lors de cette rencontre le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, habilitée à œuvrer à Gaza et en Cisjordanie interviendra.
    Cette ONG présentera l’ensemble des oeuvres humanitaires qu’elle met en place, non sans mal. Une collecte sera effectuée ainsi que la vente de T-shirts et de savon à l’huile d’olive de Naplouse (entièrement naturel dont le savoir faire de fabrication se transmet depuis plus de 1000 ans).
    L’association Elève-toi est convaincue que c’est en adoptant une position d’impartialité et d’exigence vis à vis des deux protagonistes qu’une solution équitable pourra être trouvée. Notre réunion de soutien à la population civile de gaza n’a aucunement pour objet d’importer le conflit. Il s’agit davantage d’une action de nature à réactiver en chacun de nous les notions d’entre aide, de partage et d’échange.
    En effet, outre le caractère caritatif et solidaire de cette rencontre, l’objectif n’est pas de vaincre mais de convaincre que la seule issue est la justice pour une paix durable. A cet effet, nous invitons cordialement l’ensemble de nos concitoyens à nous retrouver et aux représentants politiques de se joindre à nous sans leurs banderoles…. »
    (merci encore pour votre soutien, la suite sur notre blog)

  3. " Quoiqu’en disent les porte-parole du gouvernement israëlien, aucune cause juste ne justifie de bombarder les hôpitaux, ou les écoles et entrepôts des Nations Unies (ce qui était déjà le cas au Sud-Liban en 2006), avec plus de 1 000 morts civils, dont un bon tiers d’enfants."

    Cher Monsieur, je ne peux vous laisser sous-entendre que les Israéliens sont des tueurs d’enfants et ceci volontairement. Il y a tout d’abord là une rhétorique qui fait écho aux écrits les plus nauséabonds, je pense aux protocoles des sages de Sion.

    Pourquoi ne pas dire que le Hamas utilisent les civils comme boucliers humains ? Ecoutez le témoignage de cette Palestinienne sur France Info, qui sait peut-être un peu plus que vous de quoi elle parle : http://www.berrebi.org/2009/01/19/une-palestinienne-de-gaza-accuse-directement-le-hamas-de-leurs-malheurs/

    Pourquoi les enfants jouent-ils dans les rues en temps de guerre ? Pourquoi ces téméraires membres du Hamas se terrent-ils dans des hôpitaux sous le service pédiatrique ? Pourquoi utilisent-ils des sites civils comme site de lancement de roquettes ?

    Et pourquoi condamner avec tant de ferveur Israël et ne pas nous proposer une tribune nous exposant qui est ce mouvement terroriste.
    Pourquoi par exemple, ne pas citer cette phrase : « Nous allons conquérir Rome puis toute l’Europe. Lorsque nous en aurons fini avec l’Europe, nous irons conquérir les deux Amériques, sans oublier non plus l’Europe de l’Est », du Docteur Yunis al-Astal, du Hamas, membre du parlement palestinien.

    Vous avez le droit de critiquer Israël Monsieur, mais votre parti-pris et votre analyse non équilibrée est suspecte. Pesez, analysez, soyez juste et tout vous sera permis.

    MS

  4. Sans Arcidet M dit :

    A l auteur,

    Je trouve que le rôle d ‘un journaliste est d ‘apporter de l ‘information et surtout donner un éclairage averti sur le monde qui l ‘entoure et cela selon des sources sures.
    A ce que je lis , je ne crois pas que vous soyez journaliste puisque vous nous rabâchez ce que la plupart de la presse française nous conte déjà, c ‘est à dire un point de vue totalement dénué d’objectivité et de bon sens.
    A qui comparez vous Israel lorsque vous l’accusez de crime contre l ‘humanité??
    Savez vous seulement ce que c’est?
    Les juifs oui! Et je vous rappelle (ou apprend) que ce soit disant bourreau est le seul pays à jouir d ‘une démocratie. Pouvez vous en dire autant des pays qui l’entourent?
    Connaissez vous un seul bourreau capable de prévenir ses "victimes" par avion en balançant des milliers de papiers pour informer les populations d’un prochain bombardement?`
    On ne peut pas en dire autant des "héros" du Hamas qui se cachent tandis que les civils meurent à leur place dans les maisons où ils se réfugient; ces mêmes héros qui n’ hésitent à entreposer des armes dans les écoles ou dans un hôpital…Mais ça ce ne sont pas des crimes…

    Enfin avez vous seulement levé le petit doigt pour sauver les populations massacrées au Darfour, en Croatie, ou au Rwanda??

    La vérité c’est que vous faites deux poids deux mesures, comme beaucoup de vos confrères.
    Si seulement vous pouviez informer dans le sens noble du texte, nous aurions moins d ‘agressions antisémites dans nos cités, et plus de reconnaissance auprès du monde.
    Malheureusement et comme souvent , la verité ne se trouve pas chez le plus grand nombre, car elle demande des efforts de recherche, d’investigation, d’objectivité, et d ‘humanité.
    Vous n ‘en êtes visiblement pas là; en revanche je vous accorde le prix nobel de la médiocrité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: