Islam : Mr I. Quraishi dit ce qui doit être dit

Extraits d’une page « Rebonds » de « Libération » (06.09.07), rédigée par Mr Ibrahim Quraishi, artiste travaillant en France et au Pakistan :

(…)  » Musulmans ou non, nous sommes au coeur d’une croisade mortelle qui oppose les défenseurs de la liberté de penser et ceux qui souhaitent détruire les multiples strates de la complexité et de l’intelligence humaines au nom du dogme religieux.

La résistance aux soldats du puritanisme religieux doit être large, immédiate et trouver ses racines dans la majorité silencieuse du monde islamique. Il ne faut pas l’abandonner aux ex-musulmans et aux commentateurs étrangers. Nous ne pouvons laisser les fondamentalistes détourner l’islam et nous détruire. L’islam se suffit à lui-même pour ceux qui entendent l’appréhender intelligemment. Il n’a nul besoin de zélotes appelant inlassablement à la terreur contre le « territoire de l’impiété » à la moindre occasion. »(…)

Je parle d’expérience, puisque dans chacune de ces villes, j’ai rencontré ces individus armés de matériel de propagande idéologique. Par deux fois, j’ai été encerclé, interrogé et menacé par des fondamentalistes locaux censés représenter le « Jamaat-e-Islami » à Lahore, au Pakistan, et par la milice des Frères musulmans au Caire, en Egypte, qui me trouvaient une allure suspecte, car « trop occidentale » pour un croyant.

Contrairement aux chefs religieux locaux, avec leur mentalité de gangster, les musulmans ne vivent pas dans des territoires sans Etat, délimités par des frontières religieuses. Ce sont des citoyens (qui) vivent dans un monde moderne caractérisé par la souveraineté de l’Etat, que les islamistes eux-mêmes exploitent pour asseoir leur position dans les pays où ils résident.

Il est temps que les institutions religieuses, intellectuelles et politiques du monde musulman se lancent dans une ré-évaluation honnête et critique de l’islam. Il faut replacer le Coran dans son contexte, à l’abri de toute censure religieuse, pression sociale ou menace physique.

A l’heure où la technologie fait des avancées phénoménales, les idéologues musulmans doivent embrasser le présent et cesser de vivre dans les chimères de leur gloire passée, à croire que seules les forces extérieures des kafir (infidèles) sont la cause de toutes les injustices frappant le monde musulman. Quelle que soit la manière dont il souhaite se définir, il doit s’attacher à la pluralité de la pensée et sortir rapidement de l’idéologie de la peur.

Dans toutes les sociétés musulmanes, la gouvernance doit entrer dans la sphère du respect mutuel, de la défense des opinions minoritaires pour encourager la pensée critique, la créativité et la confiance en l’individu. Elle doit instaurer une valeur de citoyenneté universelle, associant même ceux qui entendent nier, rejeter ou remettre en question la primauté de l’islam en tant que mouvement idéologique ou spirituel.

On en doit plus entendre parler de harcèlement à l’encontre de ceux qui veulent parcourir leur propre chemin spirituel. »

Parole transparente, s’il en est.

Le seul problème est qu’il est peut-être trop tard…
La dernière cassette vidéo d’Oussama Ben Laden, re-looké, rajeuni, dont l’impact est à la mesure de la rareté de ses « apparitions », révèle, contrairement à beaucoup de commentaires à chaud entendus ici et là (qui n’y trouvent rien de bien nouveau), un amalgame historique qui ne peut que souffler sur les braises. Tous les grands conflits historiques ont été fabriqués avec des amalgames de propagande historique. Celui de Ben Laden est simple : on détruira l’Occident, économique et militaire, comme les moujahiddins ont contribué à détruire l’empire soviétique en chassant les troupes russes d’Afghanistan – et à cette échelle historique, l’affaire est un question de temps (c’est bien pourquoi le « prophète »Ben Laden n’apparaît que tous les 2 ou 3 ans…).

En face de ce discours, G.W.Bush en profite pour répondre, dans les dix minutes, sur le même plan, en justifiant la guerre en Irak et la guerre mondiale contre le terrorisme, ce qui ne fait qu’augmenter l’impact du message de Ben Laden.

Pas exclu qu’à terme, Ben Laden apparaisse comme un leader altermondialiste…. Un comble pour ce tueur en chef…

Comme il est évidemment totalement exclu d’abattre Ben Laden, trop utile comme cible permettant de justifier tout et n’importe quoi, qui pourrait donc transmettre ce message à G.W.Bush :

 » Le seul bouc sur lequel on n’a jamais le droit de tirer,
c’est le bouc émissaire :
une fois qu’il est mort,
on devient responsable de ses propres échecs. »

(Mr Rik Torfs, professeur à l’Uni de Louvain, cité dans « Courrier international » -No 878 du 30.08.07, page 10)

Pendant ce temps, le même G.W.Bush, dans son discours à la fin du sommet des pays asiatiques, qui s’est déroulé en Australie, a remercié le Premier Ministre australien pour la « magnifique organisation du sommet de l’OPEP « (au lieu de « l’APEC ») ainsi que les « troupes autrichiennes » (au lieu d’« australiennes ») présentes en Irak.
Peut-être annoncera-t-il bientôt le retrait des troupes américaines d’…Iran...

Le même G.W.Bush aurait dit, selon « Courrier International » (No 878, du 30 août 07) :

 » JE NE CONNAIS PERSONNE
QUI AIT DE MEILLEURES RAISONS
POUR TOUS LES DEGATS QU’IL A PROVOQUES. »
(à propos des nombreuses critiques à son égard)

On en viendrait presque à souhaiter qu’il y ait eu une erreur de traduction…
Il reste encore seize mois avant la fin du mandat de G.W.Bush.

Advertisements

2 commentaires pour Islam : Mr I. Quraishi dit ce qui doit être dit

  1. Juliette dit :

    Merci et bravo de nous faire connaître ces propos de Mr Ibrahim Quraishi…Puisse beaucoup de gens les lire et les méditer pour que l’opinion publique tant en occident que dans les pays musulmans, à ce sujet, bascule de plus en plus dans le bon sens…
    Cela fait écho au livre du grand rabbin de Londres, philosophe et théologien Jonathan Sacks « La dignité de la différence », livre dont je compte donner des aperçus dans mes notes de blog tant je crois que ces idées sont à divulguer par les temps qui courent…
    amitiés,
    Juliette

  2. […] d’autres billets de ce blog sur l’Islam: ici, ici, et […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :