Une « Charte des Musulmans d’Europe », enfin…

Le 10 janvier dernier, 400 associations islamiques ont signé une Charte des Musulmans d’Europe, s’exprimant ainsi d’une seule voix sur l’intégration et sur les droits des musulmans vivant en Europe.
Dans une opinion publique européenne, traumatisée par les attentats terroristes, une large diffusion de cette prise de position s’impose.

Cette Charte stipule :

– que les valeurs de l’Islam se situent  » loin de tout extrêmisme et de toute marginalisation« ;
– que «  l’essence même de l’islam(…) consiste à choisir le juste milieu qui bannit l’excès et le laxisme « ;
– que l’Islam  » bannit toute idée ou attitude portant atteinte à la femme ou la privant de ses droits légitimes, quelles qu’en soient les justifications se référant à certaines traditions ou habitudes en cours chez les musulmans »;
On aurait souhaité que le texte fût plus explicite sur la condamnation de certaines actes comme les mutilations génitales féminines (que des musulmans pratiquent sous le prétexte invoqué « d’être de bons musulmans« , alors qu’il n’en est nullement question dans le Coran) ou encore sur la condamnation des « Crimes d’honneur « , sur tout le territoire des 27 pays européens dont sont issues les associations signataires.

– que l’Islam (…) «  condamne la contrainte en religion et laisse à l’individu le libre choix de ses croyances «  et  » recommande (…) que cette liberté obéisse aux valeurs morales et respecte le cadre légal « (…) ;
– que  » le concept de Djihad tel qu’il est cité dans les textes islamiques définit l’effort à fournir dans la quête du bien, à commencer par l’effort sur soi-même jusqu’à la propagation de l’équité et de la justice entre les hommes « ;
– que «  le Djihad en tant que combat armé doit être compris comme l’ultime recours auquel peut faire appel un Etat musulman pour se défendre légitimement contre toute agression armée. D’ailleurs, ce que prévoit l’Islam dans ce cas n’est nullement différent du droit international. En foi de quoi, l’Islam refuse la violence et le terrorisme, soutient les causes justes et reconnaît aux hommes le droit de défendre leurs droits par les voies légales (…) ;
On notera ici (avec un certain soulagement) que l’esprit du Djihad ne peut donc être revendiqué dans des actes terroristes commis par des groupes de militants contre des innocents, et que l’appel au Djihad ne peut être invoqué que par un Etat dans le cadre de la légitime défense – et qui plus est, que ce droit ne doit en aucun cas être interprété d’une manière contraire au « droit international ».

que l’Islam  » reconnaît les principes du système démocratique fondé sur la liberté de choisir ses institutions politiques et sur le respect du pluralisme et de l’alternance pacifique du pouvoir « ;
On notera donc ici que l’appel au Djihad, comme soulèvement général pour l’instauration d’un Sultanat excerçant sa juridiction sur Londres, Paris, Rome ou Berlin, est nul et non avenu…

que  » tout en vivant leur appartenance aux différents pays européens et tout en accordant la primauté aux exigences de la citoyenneté, les musulmans d’Europe sauvegardent leur appartenance à la nation de l’Islam (la Oummah);
La double appartenance est donc reconnue, comme elle l’est pour les Juifs, ou pour toute autre communauté de langue ou de religion, avec autant de droits que de devoirs, les devoirs de citoyenneté ayant cependant une primauté – comme pour toutes les autres communautés.

– que  » les musulmans d’Europe respectent les lois et les autorités compétentes chargées de les appliquer. Ceci ne les empêche pas, dans le cadre de ce qui est garanti à tous les citoyens, de défendre leurs droits (…) ;
– que  » les musulmans respectent le principe de Laïcité fondé sur la neutralité de l’Etat à l’égard du religieux  » et que  » ceci implique un traitement équitable de toutes les religions « ;
Il est ainsi reconnu que le discours extrêmiste consistant à vouloir imposer la primauté des lois de la Charia sur territoire européen, est inacceptable, à condition que toutes les religions soient traitées avec équité, ce qui est élémentaire.

– que  » les musulmans d’Europe(…) considèrent que l’exigence d’assumer leurs devoirs de citoyens est aussi importante que celle qui consiste à défendre leurs droits « ;
– que  » les musulmans d’Europe, vivant dans des sociétés où coexistent diverses convictions religieuses et philosophiques, confirment leur respect de cette pluralité. (…) L’Islam reconnaît le droit à la diversité et à la différence et ne cherche nullement à les restreindre « .

L’auteur de ces lignes, ayant eu la chance de vivre et de travailler plusieurs années dans des pays musulmans, et donc de côtoyer les valeurs quotidiennes d’un Islam populaire, et ne s’étant d’ailleurs jamais senti discriminé de ne pas être musulman, ne peut être insensible au contenu de cette Charte, tant est catastrophique l’image de cette religion dans nos contrées européennes.

Quelques remarques complémentaires :

1 – La manipulation du sentiment religieux – et donc identitaire – est une réalité des deux côtés, tant chez des politiciens européens pour chauffer l’opinion publique en stigmatisant les musulmans, que du côté des extrêmistes musulmans, traîtres aux valeurs de leur religion. Un imam ou un mufti, vivant sur sol européen, n’a-t-il pas la possibilité d’émettre une fatwah contre les auteurs de crimes terroristes sur des innocents ?
On aurait souhaité que cette Charte ne mentionne pas seulement le refus de la violence et du terrorisme, mais sa condamnation.

2 – La question de la réciprocité est souvent abordée dans le débat : or, il n’existe aucun pays musulman qui interdise la pratique d’une autre religion que l’Islam sur son sol – à l’exception, sauf erreur, de l’Arabie Saoudite.
Autre exemple, toujours sauf erreur, l’Egypte autorise, dans son Code Civil, l’adoption pour les non-musulmans, tout en l’interdisant pour les musulmans, pour la remplacer par la pratique de la Kafalah.

Voir d’autres billets de ce blog sur l’Islam: ici, ici, et

Source : www.philippetastet.com

Voir aussi les billets précédents de ce blog sur l’Islam :

 » Islam : Mr I. Quraishi dit ce qui doit être dit « 
ou encore :
 » Qui a peur de Tarik Ramadan ? »
ou encore :
 » Pour Mr Robert Redeker et contre sa vision de l’Islam « .

Advertisements

Un commentaire pour Une « Charte des Musulmans d’Europe », enfin…

  1. argoul dit :

    Eh bien voilà… 1ere étape ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :