Marcel Gauchet, une marginalité bienvenue…

Tombé par hasard, dans »Libération » du 28 avril 2009, sur une interview de Marcel Gauchet, philosophe originaire du terroir de Basse-Normandie, né à Poilley (Manche), que l’Abrincate salue  donc bien bas, puisque ce charmant village se situe à quelques kilomètres seulement d’Avranches. Pour un peu, Marcel Gauchet pourrait se dire aussi Abrincate…

Et donc dans cet interview de « Libération », sur l’impact de la personnalité et de la présence médiatique de François Bayrou en France, alors que les résultats électoraux de son parti, le Modem, sont pour l’instant, lilliputiens, Marcel Gauchet commente :

(…)  » On s’aperçoit qu’il est inscrit dans le paysage, qu’il représente un phénomène de structure dans l’opinion. François Bayrou est porté par l’évolution de fond du peuple catholique.
Je ne parle pas de la minorité croyante-pratiquante », mais de la masse des gens élevés dans la culture catholique, pour lesquels celle-ci reste une identité organisatrice, quel que soit le comportement religieux par ailleurs.
Le grand changement de la politique française depuis les années 60 a été le glissement à gauche de cette population. Il a été la clé du succès mitterrandien.
Il continue. Il détache de la droite des gens très modérés, mais que le culte sarkozyste du fric hérisse. Dans le même temps, une partie des catholiques sociaux d’hier reviennent du socialisme à la française. Ils sont en quête d’un progressisme plus moderne.
Bayrou est au point de rencontre de ce double mouvement. Il va falloir compter, à droite et à gauche, avec ce nouveau bloc central. »

Voilà qui nous change du discours habituel des « couches« , des « travailleurs » et des « inactifs« , des  » upper middle-class » et des  » lower middle-class« , et de tout le charabia des sciences politiques.
Une élection présidentielle se gagne au niveau des plaques tectoniques qui font la conscience collective d’un peuple et cette dimension tectonique religieuse, sans être vraiment explicite ni évidemment exclusive, n’en est pas moins déterminante. Un candidat comme François Bayrou, qui porte et exprime des valeurs, dans un langage clair – dont est capable un agrégé de lettres – ne peut que susciter un écho en profondeur. Est-cela qui donne une majorité au deuxième tour d’une élection présidentielle ???

François Bayrou

*********************************

Sans aucunement prétendre soutenir, ni encore moins connaître, toutes les orientations de Marcel Gauchet – et n’ayant même encore lu aucun de ses ouvrages… on peut cependant vivement apprécier le positionnement et la posture, si ce que dit ce blog est exact et objectif :

 » Gauchet déteste les postures. Et ne craint pas de le faire savoir.
À l’agitation des salons et des médias, Marcel Gauchet préfère le travail dans l’ombre, quand ce n’est pas la méditation en solitaire dans le cadre enchanteur des Alpes suisses.
Il a son franc-parler et ne se gêne pas pour dire en quel mépris il tient les prétendus intellectuels médiatiques, qui ont ruiné la pensée en privilégiant le marketing et les plateaux télés ! André Glucksmann comme Bernard Henri-Lévy en prennent ainsi pour leur grade.

…Pas étonnant dans ces conditions que Gauchet compte de solides inimitiés dans l’intelligentsia française. Sa forte personnalité ne date d’ailleurs pas d’hier. Gauchet n’a rien à voir avec ces intellectuels de Saint-Germain des Prés qui effectuent mille contorsions pour s’inventer des racines populaires.

Né en 1946 au fin fond du bocage normand de parents modestes, le jeune Gauchet entre en 1961 à l’âge de quinze ans à l’école normale d’instituteurs de Saint-Lô. Lui qui a un père cantonnier et gaulliste inconditionnel, un frère aîné au séminaire, une mère couturière et catholique, découvre le syndicalisme, alors que les derniers feux de la guerre d’Algérie polarisent toutes les tensions politiques. »(…)

Si tout cela est bien exact,
on en aurait presque envie de s’asseoir
pour deviser avec Marcel Gauchet
devant un bon cidre ou un bon Pommeau
au Bar de Poilley…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :