Argumentaire contre la peine capitale (contribution…)

Mr Bill Richardson, Gouverneur (Démocrate) du Nouveau-Mexique a décidé, le 19 mars dernier, d’abolir la peine de mort dans son Etat, après avoir été un des défenseurs de la peine capitale pendant des décennies…

2144349586_53b77536dc

Il s’en est expliqué dans une conférence de presse par ces motifs :

« If you are going to put somebody to death, the criminal justice system has to be perfect, and it isn’t… »
 » Si vous êtes déterminé à envoyer quelqu’un à la mort, c’est que le système de justice criminelle est parfait, or il ne l’est pas… »

«  Faced with the reality that our system for imposing the death penalty can never be perfect, my conscience compels me to replace the death penalty with a solution that keeps society safe. »
 » Confronté au fait que notre système qui impose la peine de mort ne peut jamais être parfait, ma conscience m’impose de remplacer la peine de mort par une solution qui sauvegarde la sécurité de la société. »

 » The sad truth is the wrong person can still be convicted in this day and age, and in cases where the conviction carries with the ultimate sanction, we must have ultimate confidence – I would say certitude  – that the system is without flaw or prejudice. »
« La triste vérité est qu’une personne peut être condamnée par erreur, et lorsque la condamnation prévoit la sanction ultime, nous devons avoir une confiance absolue – je dirais la certitude – que le système n’est à la merci d’aucun doute ni préjugé. »

« The reality is that the system is not perfect : DNA testing has proven that innocent people have been put on deathrow all over the country. »
 » La réalité est que notre système n’est pas parfait : les tests ADN ont prouvé que des innocents ont été envoyés à la mort dans tout le pays… »

« I have no confiudence in a system as it currently operates to be final arbitrer when it comes to who lives and who dies for their crime. »
« Je n’ai pas confiance dans un système qui agit comme arbitre ultime pour décider qui doit vivre et qui doit mourir pour ses crimes. »

« And it bothers me greatly that minorities are over-represented in the prison population and on death row. »
 » Et je suis très inquiet de constater que les minorités sont sur-représentées dans la population carcérale ainsi que dans les  couloirs de la mort. »

«  I went to the prison to-day to look at the conditions, the death chamber. I wanted to see what imprisonment for life would look like. Those cells are worse than deaths. »
 » Je suis allé à la prison aujourd’hui pour constater les conditions, et voir la salle d’exécution. J’ai voulu voir à quoi ressemble la prison à vie. Ces cellules sont pires que la mort. »

 » From an international human rights perspective, there is no reason the US should be behind the rest of the world on this issue. Many of the countries that continue to support and use the death penalty are also the most repressive nations in the world. That’s not something to be proud of. » 
 » Dans une perspective internationale des droits humains, il n’y a aucune raison pour que les EU soient en queue de liste dans le monde sur ce sujet. Beaucoup des pays qui continuent à soutenir et à utiliser la peine de mort sont aussi les pays les plus repressifs  dans le monde. Il n’y a pas de quoi en être fier. » 

 » In a society which values individual life and liberty  above all else,where justice and not vengeance is the singular guiding principle of our system of criminal law, the potential for wrongful conviction and, God forbid, execution of an innocent person stands as anathema to our very sensibilities as human beings. That’s why I’m signing this bill into law. »
 » Dans une société qui valorise la vie individuelle et la liberté par-dessus tout,  où la justice et non pas la vengeance est le principe fondamental de notre système de loi criminelle, la possibilité d’une condamnation erronée, et , Dieu nous pardonne, de l’exécution d’une personne innocente, constituent une injure à notre sensibilité profonde d’être humain.
C’est pourquoi je promulgue cette loi. »

                                                                            



Mgr Ricardo Ramirez, évêque catholique de l’Etat, approuve en ajoutant :
 » We cannot teach that killing is wrong by killing those who kill. »
 » Nous ne pouvons pas
promouvoir l’idée
que tuer est mal
en tuant ceux qui tuent. »


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :