Comment Mitterrand honore la dette de Bonaparte…

Si vos vacances vous conduisent à passer par le Col du Grand-Saint-Bernard, entre la Suisse et l’Italie, vous y parviendrez d’abord par cette route (photo prise ce 31.o5.09):

 

P1010195

pour parvenir au sommet du col avec cette vue magnifique sur ce qui est déjà l’Italie :

P1010188

Si vous avez cependant le souci du détail vous trouverez au coin d’un mur, au bord de la route cette plaque commémorative :

P1010190

Ce que peu d’ouvrages historiques ont raconté est la dette que Bonaparte avait contractée auprès des habitants de la petite commune de Bourg-Saint-Pierre (dernier village avant le col) pour le transit et l’aide au transport des hommes, du matériel et des chevaux de l’armée française. Les Suisses ont livré en tout 22 000 bouteilles de vin, 3 500 livres de fromage, 400 de riz, 500 de pain, 1 800 de viande,etc… pour une somme totale de 40 000 francs de l’époque, dont seuls 18 000 francs ont été réglés 5 ans plus tard en 1805…

P1010205

Bonaparte avait envoyé une lettre (non datée) au responsable de la commune, ainsi libellée :

P1010200

En réalité, que s’est-il passé ?

P1010198

Et donc en 1984, le Président Mitterrand, à la suite d’une visite officielle en Suisse, écrit au titulaire de la fonction de Président de la Municipalité de Bourg Saint Pierre :

P1010201

Médaillon (environ 80 centimètres de diamètre) dont voici l’essentiel : 

P1010202

 

 » O Temps, suspend nos dettes …!!! » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :