« Pourquoi s’obstiner à construire des tours ? »

Le bon sens se fait tellement rare
que la lecture de cet interview est irrésistible :

Interview de Thierry PAQUOT, dans  » Le Temps  » du 10.06.09
auteur d’un ouvrage :  » La folie des hauteurs « 
Bourin Editeur, Paris 2008, 219 pages.

6a649ce529bdc3892ed9d7a165813623

 » Vous dites que la tour exprime l’avenir… d’un siècle passé. En quoi ?

– La tour est une invention de la fin du XIXe siècle. Elle est obsolète. La présenter comme le symbole du XXIe siècle est un combat d’arrière-garde.L’objet architectural du siècle à venir reste à inventer.
Ce pourrait être le bâtiment écologique, plus significatif de notre époque et de ses questionnements.

– Pourtant la tour est présentée comme une solution pour densifier les villes, alors même que l’exiguïté du territoire est une problématique très actuelle …

– C’est un faux argument. La loi interdit de construire des tours mitoyennes. On doit donc les séparer les unes des autres. Il y a par conséquent tout un espace à leurs pieds que l’on ne peut utiliser pour ne pas voler la lumière aux autres. Ce qui réduit leur densité, même si elles accueillent beaucoup d’habitants. On y vit enfermé, isolé, dans une forme d’autisme. Le seul lieu de rencontre est l’ascenseur. Mais qu’est-ce qui se passe dans un ascenseur? Chacun évite le regard de l’autre et contemple ses pieds.
La tour, le centre commercial, l’autoroute vont contre la ville. De mon point de vue, l’intensité urbaine est plus importante que la densité. J’entends par intensité la possibilité de se rencontrer, de se promener dans la ville, d’y mener des activités. Dans une ville intense, on se trouve dans le bain de ville, dans le bain de foule, dans l’échange.

– Quelles sont les principales faiblesses de la tour?

– Elle est totalement énergivore, par conséquent réservée à une population aisée. Les charges sont plus élevées. L’ascenseur est un moyen de transport plus coûteux que la voiture.
En outre, les matériaux sont de plus en plus sophistiqués, avec une surconsommation d’énergie pour les fabriquer et pour les faire fonctionner ensuite. Avec les vitres qui font effet de serre, la climatisation est indispensable. Une tour écologique devrait être en pierre, et non vitrée. Ce qui est absurde.

– Pourquoi a-t-elle toujours ses défenseurs?

– L’engouement pour les tours s’observe surtout dans les pays non occidentaux, comme les Emirats arabes unis ou la Chine. C’est une revanche inconsciente et non théorisée de la part de pays autrefois considérés comme sous-développés et devenus riches. Et puis, il subsiste dans les entreprises cette idée qu’un siège social doit être symbolique, témoigner de sa puissance. Mais cela ne correspond plus à rien. Avec l’informatique, le télétravail se répandra encore, avec pour conséquence un éparpillement dans de petits bureaux. On n’est plus dans la logique de l’entassement, mais dans la logique des réseaux, très éclatés au niveau spatial.

– Quelles sont les alternatives aux gratte-ciel ?

– Je crois beaucoup aux quartiers compacts, aux habitats groupés. Je suis contre l’étalement urbain qui va paradoxalement de pair avec la tour. A l’inverse, les maisons isolées sont un non-sens. Il faudrait inventer de nouvelles maisons, écologiques et économiques en espace. L’inventivité des architectes devrait être mobilisée pour trouver des solutions en ce sens. Dès qu’on fait un paysage de tours, il gomme le reste. Le plus petit disparaît, écrasé sous leur domination. Ce sont des objets qui effraient. Des objets totalitaires. « 


Advertisements

Un commentaire pour « Pourquoi s’obstiner à construire des tours ? »

  1. […] Voir un billet précédent de ce blog :  » Pourquoi s’obstiner à construir des tours ? «  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :