Quelques « insolites » de vacances

6a00e550e0cd72883300e5517a95ae8833-800wiUn aéroport européen, le 31 juillet vers 17 heures…

**********

vacances été 09 042En Suisse, le lait est joyeux…(Lausanne, juillet 2009)

***********

vacances été 09 046Et après, on s’étonne que la religion
devienne un instrument de manipulation des foules…
C’est ainsi que, dans l’Histoire,
des multitudes de gens ont été massacrés
 » pour la gloire de Dieu
et le salut du monde… »)

(Lausanne, juillet 2009)

************

Photos 2008 007

Rayonnants, assurément…(Lausanne, juillet 2009)

************

Photos 2008 046Donc, on part vers la mer…(Lausanne, 2008)

************

mont-saint-michel paysages 083…pour rejoindre le troupeau des millions de touristes au Mont-Saint-Michel

**************

mont-saint-michel paysages 029

Voilà un commerçant qui a compris que
 » le temps c’est de l’argent « .

**************

mont-saint-michel paysages 159Une manière insolite de voir le Mont-Saint-Michel…
à moins qu’on ne préfère cette version :

mont-saint-michel paysages 172

************

mont-saint-michel marée granville 032

De l’humour en plaques …

**********

décembre 2008 divers 024Publicité pour l’hebdomadaire du Département de la Manche
« La Manche Libre »

**************

mont-saint-michel marée granville 062Inscrit sur le pont de Pontaubault – chez les Abrincates…

***********

mont-saint-michel marée granville 104Vu de ce Pont de Pontaubault, la marée – le mascaret – arrive, que les surfeurs honorent…

***********

mont-saint-michel marée granville 167Seule cette fillette sait ce qu’elle exprime sur la plage de Granville…

************

mont-saint-michel marée granville 221Sieste forcée des bateaux, à marée basse…

*************

mont-saint-michel marée granville 224Un vrai Corsaire peut se payer une jambe de bois en bronze.

***********

mont-saint-michel marée granville 236A Granville, on sait accueillir les touristes.

*************

msm chausey 037Aux commandes de son vaisseau spatial,
le pilote de la navette maritime vers les Iles Chausey

***********

vacances été 09 (2) Patton chorale coques 14 juillet 046Cinquante euros la poupée…

***********

mont-saint-michel paysages 285Coucher de soleil sur grande marée de 106…

 

Publicités

3 Responses to Quelques « insolites » de vacances

  1. Régis Hulot dit :

    J’ai beaucoup aimé cette évocation du Mont, et de la merveilleuse région qui l’entoure.

    RH

  2. […] mouvants. Elle attire trois millions de visiteurs chaque année. – Abbaye du Mont-Saint-Michel …Quelques “insolites” de vacances « Chronique de l'AbrincateUn aéroport européen, le 31 juillet vers 17 heures… **********. vacances été 09 042 En Suisse, […]

  3. Remy de Gourmont dit :

    « Sur quelques vieilles pierres trop connues. »

    « Il n’y a pas encore bien des années, on pouvait aller au Mont Saint-Michel et n’y trouver à manger qu’un morceau de lard, à boire qu’un pot de cidre. C’était beau. Le voyageur était maître. Il prenait possession de plusieurs siècles. Il devenait riche de sensations profondes et de pensées nouvelles. On allait par Avranches (on y va encore), en une carriole attelée de deux chevaux, dont l’un en flèche, et un guide herculéen pilotait. Cette route a des risques. Les gens qui mènent peuvent être ivres; il y a le brouillard; il y a la mer.
    Récemment un attelage fut talonné par le flot. Un des voyageurs m’a dit ses impressions. Dans toute la traversée on ne prononça pas une parole; cette grève vaste, que l’ennemi va envahir à heure fixe, terrifie; on va et on se rassure en songeant que c’est morte-eau et qu’après tout on en serait quitte pour passer six heures sur un banc de sable. La digue, seule route maintenant fréquentée, a mis fin aux incertitudes : on peut encore espérer, mais à peine, qu’une marée très violente en enlèvera un morceau, avec une douzaine de ces cheminaux circulaires qui vont là parce qu’on va là. Cette digue, sans être une très heureuse conception esthétique, ne déshonore pas absolument le Mont Saint-Michel; si elle n’avait pas contribué à le trop faire connaître, on pourrait n’en rien dire.
    Mais la digue a amené le touriste; le touriste va créer le casino et tous les écumeurs des villes d’eaux vont hurler autour de la Merveille et jusque dans la Salle des Chevaliers. Il y a une grande indignation dans le pays contre ce projet des petites chevaux au péril de la mer; mais je crois qu’il faudra céder.
    Chaque époque a son génie. Le XIIIe édifiait des abbayes; le XIXe construit des casinos. Cela vaut encore mieux que de la mauvaise architecture; et puisqu’on respecte les vieilles pierres, faisons quelques concessions aux touristes. Le casino du Mont Saint-Michel sera si ridicule, si comique, si excrémentiel aux pieds du monument sans pareil, que les touristes effarés repartiront immédiatement pour Dinard et que peut-être ils ne reviendront plus !

    Comment expliquer cela, que la présence de l’homme gâte la nature – et jusqu’à l’art, pourtant son œuvre ? »

    Remy de Gourmont,
    Épilogues (Première série). 1895-1898.
    Réflexions sur la vie. Reproduit à partir de la 5e édition: Paris, Mercure de France, p. 296-298.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :