Les saints ne sont pas des héros (et réciproquement)

Le film de Xavier Bauvois,  » Des hommes et des dieux  » a été tellement promu, loué et vanté qu’en le visionnant, on finit par trouver des longueurs, tant on avait entendu parler de telle ou telle scène…

Mais l’essentiel est ailleurs : il est dans cette  progression collective longue, pénible, faite d’autant de silences que de paroles, d’une décision collective de ne pas fuir un situation dont ils sentent chaque jour un peu plus que leur vie est en jeu.
Apparaît alors chaque personnalité au cours de chacun des trois repas qui scandent ce film, mais dans une progression qui fait apparaître que c’est ensemble qu’ils sont le plus libres. Rester ne peut être qu’une décision collective, mais à aucun moment on a le sentiment d’une pression quelconque du groupe sur la décision de chacun.

A cet égard, le troisième repas est un chef-d’oeuvre d’humanité : la joie d’avoir pris ensemble une décision collective, comme si elle était une liberté conquise sur l’individualisme, comportement qui serait considéré comme naturel devant le risque de mourir. Cette liberté de chacun d’adhérer sans aucune pression à la décision collective d’affronter le destin, par définition inconnu, était la suite logique de leur choix initial de s’engager dans une communauté monastique.

Source photo

Leur décision a été prise collectivement au niveau de ce qu’on appelle leur « raison d’être ».
Rien que d’avoir réussi à montrer/suggérer cela dans un film, en fait un chef-d’oeuvre.

Une scène montre les hélicoptères de l’armée algérienne tournant autour du monastère à basse altitude : on peut y voir la suggestion de la thèse très plausible, de  l’erreur de l’armée algérienne qui aurait mitraillé les moines en pensant mitrailler les terroristes. Le fait de ne retouver que les têtes des moines décapités ne serait qu’un subterfuge pour faire disparaître les corps criblés de balles…

Le film se termine par le plan fixe des moines, entourés de terroristes armés, s’éloignant lentement, montant le chemin, dans la neige, vers ce que l’on pense être leur éxecution : la disparition progressive des moines dans le brouillard d’une montagne enneigée semble  une allusion évidente à la montée du Christ vers le Golgotha, et quelque chose du genre  » Nuit et brouillard « .

Comme le disait Odon Vallet
dans une émission radiophonique à propos du film,
 » les saints ne sont pas nécessairement des héros. « 

Advertisements

2 commentaires pour Les saints ne sont pas des héros (et réciproquement)

  1. aristide dit :

    la joie des moines d’avoir pris ensemble une décision collective,résonnant comme une liberté conquise sur l’individualisme était la suite logique de leur choix initial de s’engager dans une communauté monastique.

    (J’ai juste « remixé » le propos pour essayer d’en garder le pus possible la teneur.)

    Est-ce à dire que la conquête des libertés sur l’individualisme n’est que l’apanage des communautaires monastiques?

    Je pense que ce combat devrait être celui de toute l’humanité suite aux images de pauvreté, de guerre, de la famine que l’on nous montre dans tous les médias.
    Je veux relever la pertinence de l’analyse car cet aspect du film m’a réellement échappé. Bonne continuation au blogueur!

  2. Boeton dit :

    Merci pour votre message.
    Dans mon esprit, les moines n’ont le monopole de rien du tout. Il y a eu des héroïsmes de même nature dans quantité de comportements de résistants pendant la 2 ème guerre mondiale.
    A cette différence près que les moines de Tibehirine ne se considéraient pas comme en guerre contre les musulmans…
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :