Les droits de l’homme ont avancé de 2,40 m.

En ces temps de séismes et de tsunami, on doit se rappeler que l’Histoire humaine est aussi la confrontation inévitable de plaques tectoniques tout aussi imprévisibles…

Même si – ne serait-ce que quelques jours plus tard – on peut parfois regretter d’avoir dit ceci ou cela, on ne boudera pas son plaisir d’exprimer dans l’instant une satisfaction – ce qui se fait rare – dans ce qui vient de se passer ce jeudi 17 mars 2011, vers 23 h , heure européenne.

Les droits de l’homme ont peut-être, eux aussi, avancé de 2.40m, comme la terre japonaise s’est, paraît-il, déplacée pendant le tremblement de terre du 11 mars dernier…

La Résolution 1973 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, adoptée cette nuit à New York, décide qu’au nom de la « responsabilité de protéger » (terme définitivement préférable au « droit d’ingérence »), les pays membres ont le droit et le devoir de prendre  » toutes les mesures  » destinées à protéger la population civile des risques encourus par le comportement criminel du régime en place.

La Résolution dit ceci, tel que résumée dans le site « Bruxelles2 » :

– l’établissement de l’interdiction de tout avion dans l’espace aérien libyen « constitue un élément important pour la protection des civils aussi bien que la sécurité de la fourniture de l’assistance humanitaire et un pas décisif pour la cessation des hostilités en Libye« .

– un appel à un cessez-le-feu immédiat et la fin complète de la violence et de toutes les attaques, et abus, contre les civils ;

– autorise les Etats membres à « prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les civils et les zones peuplées de civils sous la menace d’une attaque en Libye, y compris Bengazhi » (cette ville est nommément citée). Ceci « exclut une force d’occupation étrangère sous quelque forme ou partie du territoire libyen que ce soit« . C’est le point principal qui est nouveau et satisfait donc à la fois les pays arabes et la Russie. Il peut éviter aussi un scénario à l’afghane.

– le texte garde un rôle-clé à la Ligue Arabe mais sous une forme différente : il reconnait un « important rôle dans les domaines relatifs au maintien de la paix internationale et de la sécurité de la région et demande aux pays de la Ligue arabe de coopérer avec les autres Etats membres » pour la mise en vigueur de cette protection des civils.

On aimerait partager, dans l’instant, les sentiments suivants :

1 – L’action du ministre des Affaires Etrangères, Mr Juppé, a été remarquable de conviction, de clarté, de sang-froid, de détermination et de rapidité malgré les lenteurs institutionnelles européennes et onusiennes, et malgré la vacuité de l’histrion qui nous fait office de Président de la République.

Même si c’est Bernard Kouchner (et quelques autres…) qui ont inventé le concept de « droit d’ingérence », c’est – ironie de l’histoire – un Ministre des Affaires Etrangères de la droite française qui a obtenu, à l’arraché, la mise en oeuvre de la « responsabilité de protéger » le peuple lybien. Kouchner a eu un métro de retard…

A un niveau plus général, il eût été tout de même effarant que la « communauté internationale » se ridiculise en acceptant de laisser faire et de maintenir des relations officielles avec l’abruti botoxé qui dirige la Lybie, avec tous les risques de déstabilisation des pays voisins qui, comme la Tunisie ou l’Egypte, ont franchi une étape irréversible, dont les suites démocratiques prendront beaucoup de temps à se construire.

2 – Ce n’est pas rien d’avoir obtenu une Résolution dans une réunion dirigée par un représentant de la Chine, qui a voté l’abstention, sans mettre de veto. 

3 – Ce n’est pas rien d’avoir obtenu que la Ligue Arabe et plusieurs pays arabes se soient joints aux autres pays d’autres régions, occidentaux, américains et africains, à la Résolution et à ses conséquences pratiques.  
         18.03.11 -« Libération » –  « 13 h 15 : Un sommet Union européenne-Union africaine-Ligue arabe sur la Libye se tiendra samedi à Paris en présence du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, annonce Hicham Youssef, le directeur du bureau du chef de l’organisation panarabe Amr Moussa. »

Le spectre de la « guerre des civilisations » aurait-il reculé…? 

Sans faire dans le raccourci abusif ni dans la boursouflure, est-ce que par hasard cette phrase de Barak Obama, dans son Discours du Caire aurait infiltré – par osmose – dans les plaques tectoniques des générations de diplômés arabes au chômage ?
                                                                              

(…)  » Tant que notre relation restera définie par nos différences, nous donnerons du pouvoir à ceux qui sèment la haine et non la paix et qui encouragent le conflit au lieu de la coopération qui peut aider nos deux peuples à connaître la justice et la prospérité. C’est ce cycle de la méfiance et de la discorde qui doit être brisé.
          Je suis venu ici au Caire en quête d’un nouveau départ pour les États-Unis et les musulmans du monde entier, un départ fondé sur l’intérêt mutuel et le respect mutuel, et reposant sur la proposition vraie que l’Amérique et l’islam ne s’excluent pas et qu’ils n’ont pas lieu de se faire concurrence. Bien au contraire, l’Amérique et l’islam se recoupent et se nourrissent de principes communs, à savoir la justice et le progrès, la tolérance et la dignité de chaque être humain. »

Dans la phase actuelle – pour l’instant positive – de ce fameux « printemps arabe », il est un aspect qui n’a pas été vraiment mentionné mais qui permet pourtant de comprendre sa dimension « non-géostratégique » – c’est à dire qui n’est le résultat de la manipulation de personne d’autre que les peuples eux-mêmes qui exigent leurs droits.
Cette dimension a été illustrée dans un article de la toujours excellente Natalie Nougayrèdede  (« Le Monde » – 04.03.11 – page).

Sous le titre : «  Diplomatie : le discours sur les droits de l’homme réhabilité par les révoltes arabes – Un temps contestée, la notion d’universalité des droits fondamentaux revient en force à l’ONU.
(…) Le Conseil de Sécurité de l’ONU a voté à l’unanimité, le 28 février, une résolution inédite : sanctions lourdes contre le pouvoir lybien et activation de la Cour Pénale Internationale (CPI) en invoquant des « crimes contre l’humanité ». Un vote unanime, du jamais-vu… La CPI s’apprêtait, jeudi 3 mars, à ouvrir une enquête. Fait notable, le moteur le plus puissant, dans ce retour en force de la lutte contre l’impunité, est venu des pays arabes et africains, alors que nombre d’entre eux avaient critiqué le travail de la CPI concernant le Soudan. Ce ne sont pas les Occidentaux mais les Africains et les Arabes qui ont conduit l’assaut. »(…)

Avec les mouvements pour la liberté survenus dans le monde arabo-musulman, les vieux arguments »culturalistes », selon lesquels les droits fondamentaux se déclineraient de manière différente d’un continent à l’autre, sont devenus monis audibles. »

Oui, lorsque ce sont les peuples eux-mêmes qui se soulèvent, et délibérément sans armes, au nom de la dignité et de la liberté, c’est un tsunami contre lequel on ne peut rien.
Et comme le disait André Malraux, :  » L’honneur d’un pays réside dans ce qu’il apporte au monde. »

Qu’il s’agisse de la Tunisie ou de l’Egypte, les gens exigent l’application et le respect de leurs droits humains, consignés dans quantité d' »instruments juridiques internationaux », donnant ainsi à tout ce travail mutilatéral juridique depuis 60 ans une validité et une légitimité incontestables, susceptibles de moucher définitivement tous les petits roquets de l’ultra-libéralisme idéologique, pour qui les droits humains ne sont que de la soupe à chien.

********

source photo 

Un hommage final à Mohamed Bouazizi,
dont l’immolation volontaire a été l’étincelle
d’une étape irréversible
dans le sursaut de dignité et de liberté
d’une « nation arabe » qui mériterait
le « Prix Nobel de la Patience. »

**********

PS : Bon, maintenant on fait quoi
pour virer Laurent Gbagbo
de son trou à rat d’Abidjan ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :