Bienvenue à l’immigration !

 

               » L’idée du ministre de l’intérieur Claude Guéant de réduire l’immigration légale a été critiquée jeudi par Christine Lagarde. Interrogée sur France 3, la ministre de l’économie a souligné que l’économie française aurait besoin d’immigration dans l’avenir.

                » Il faut évidemment réfléchir au court terme mais aussi au long terme. Dans le long terme on aura besoin de main-d’œuvre, on aura besoin d’effectifs salariés formés », a-t-elle dit. « Je ne sais pas quelles sont les raisons qui ont amené [Claude Guéant] à dire cette phrase (…) mais en ce qui concerne l’immigration qui est légale, évidemment il faut qu’elle soit protégée et sécurisée », a-t-elle ajouté.

                 » Naturellement « , comme disait Chirac, les discours des « sécuritaires »sur l’immigration visent à donner le sentiment à l’opniion publique que les « responsables » font le nécessaire, avec l’intransigeance verbale qui s’impose, pour surfer sur le sentiment d’insécurité de l’opinion publique (insécurité sur l’emploi autant sur l’insécurité publique).

Extraits du site  » lemonde.fr  » du 8 avril 2011 

              Mais pendant ce temps, tout aussi  » naturellement « , les pouvoirs économiques (qui financent les campagnes électorales qui approchent) ne vont pas manquer de forcer les politiques à tenir un discours en faveur de l’immigration, comme besoin vital pour maintenir (sans même parler de croissance) le niveau économique. Comme on le lira ci-dessous, ce sont les parlementaires de droite qui sont les plus insistants…

**************

                Avec le petit bout de la lorgnette, on découvre qu’en Suisse, la Ville de Lausanne, dans un vote de son ConseilCommunal (Parlement municipal) vient d’accorder l’autorisation d’entrer dans la phase d’apprentissage (au terme de la scolarité obligatoire) pour les jeunes « sans-papiers » (on devrait dire définitivement « sans statut légal » et non pas sans-papiers). Cette décision est conforme au vote du Conseil National (« Assemblée Nationale » suisse) du 3 mars 2010 :

                 (…) Depuis l’annonce, il y a deux semaines, de la Municipalité de Lausanne, quant à son intention d’offrir des places d’apprentissage à des jeunes sans-papiers, le débat rebondit à tous les échelons politiques et aux quatre coins de la Suisse. Hier matin, c’est le Conseil national qui a créé la surprise en acceptant la motion du PDC genevois Luc Barthassat et celle de son compatriote, le Vert Antonio Hodgers. Tous deux demandaient qu’à l’avenir les jeunes sans-papiers puissent avoir accès aux places d’apprentissage, privilège qui leur est, pour l’heure, interdit, quand bien même les portes des gymnases et des universités leur sont ouvertes.

                   En fin de journée, Genève emboîtait le pas à la capitale vaudoise en présence du municipal des écoles lausannois Oscar Tosato. Sandrine Salerno, conseillère administrative en charge des Finances et du Logement explique: «Des solutions existent. Par exemple, donner aux jeunes sans-papiers une autorisation provisoire de travail. Cela permettrait aux entreprises de leur offrir une place d’apprentissage. La balle est maintenant dans le camp du canton.»

                     Hier, c’est notamment grâce au vote de parlementaires de droite (…) que les deux textes ont été adoptés lors du débat-fleuve sur la migration. Noyé au milieu de plus d’une centaine d’objets, l’accès à l’apprentissage pour les sans-papiers a réalisé l’exploit de retenir toute l’attention.

                  (…) Lausanne n’a pas l’intention de faire attendre les jeunes sans-papiers aussi longtemps. «Les premiers engagements n’auront pas lieu avant l’été 2011, mais nous examinerons toutes les solutions, poursuit le syndic (Maire de Lausanne). Celle d’un chèque formation, comme il est question à Genève, d’une bourse d’apprentissage et aussi la notion d’entreprise sociale

                  (…) Hier, le Conseil national a rejeté la motion du Vert Christian van Singer (VD) qui demandait que les apprentis puissent être légalisés une fois leur formation terminée. »  – « Le Matin » – 3 mars 2010

                Il reste donc un bout de chemin à accomplir : il serait logique et de bon sens qu’après avoir financé la scolarité obligatoire et les 3 ans d’apprentissage, la société légalise la présence de ces jeunes, dont l’immense majorité ont tout fait pour s’intégrer, apprendre la langue, et éviter toute transgression des lois et pratiques locales, alors que l’économie qui a financé leur formation manquera, à coup sûr, de bras ?

                        Derrière les raisonnements et les statistiques, il y avait le cas de ce jeune Somalien cueilli chez lui, en 2009, à Lausanne, à l’heure du laitier, régulièrement inscrit dans une Ecole professionnelle  en 2008, et qui fut renvoyé dans le pays qui l’avait initialement accueilli, suivant en cela la directive de Dublin, « l’Italie étant un pays qui a ratifié la Convention des Droits de l’enfant« … Utiliser la Convention des droits de l’enfant (1989) comme argument pour en agissant en contradiction avec ses clauses et en contradiction avec les intérêts bien compris de l’économie du pays qui l’expulse… C’est  comme au Cirque : chaque année, on voit des numéros de plus en plus forts… »

************

Que disent les experts en prospective de l’Union Européenne ?

                   » En 2001, le nombre d’immigrés résidant légalement sur le territoire des 15 membres de l’Union européenne d’alors était estimé à 14,3 millions de personnes, soit 3,8 % de la population.

                    Selon les Nations Unies, en l’absence de migrations, dans les cinquante ans à venir, l’Union européenne verrait sa population diminuer de 43 millions, soit 11%. Pour éviter cela elle aurait donc besoin de 47 millions d’immigrants, soit presque un million par an, ce qui correspond pratiquement à la situation actuelle. « (Joseph Grinblat, L’Atlas des migrations, Le Monde, Hors-série, 2008-2009, p.8-9)

Un commentaire pour Bienvenue à l’immigration !

  1. Vieux singe dit :

    Le dessin qui illustre votre article est de Chard !! Cette dame dessine pour Rivarol et ce dessin précis est sur le site identitaire fdesouche finances !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :