Elections suisses : suites… (sic)

Depuis les élections générales du 23 octobre dernier, le bon peuple vaudois a appris dans la semaine qui a suivi l’élection du Parlement :

– que Novartis, multinationale pharmaceutique, va supprimer 320 emplois dans le Canton de Vaud (sur 760 suppressions dans toute la Suisse);

– que Kudelski va supprimer une centaine d’emplois à Cheseaux (banlieue de Lausanne);

– que le Crédit Suisse va supprimer 1 500 postes (après les 2000 suppressions déjà annoncés en juillet dernier), en se plaignant de la  » réglementation croissante « , tout en annonçant  »  l »afflux net de capitaux au niveau du groupe (de) 7,1 milliards et (de) 7,4 milliards de francs dans la banque privée. Dans la gestion d’actifs, Credit Suisse a enregistré des rentrées de 200 millions. Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des afflux nets de 9,23 milliards dans la banque privée et de 2,64 milliards dans la gestion d’actifs. » (etc,etc…) – Source « Le Figaro »

Cette litanie, qui va continuer, laisse un goût étrange
de stratégie de communication
qui pourrait se résumer ainsi :

 » Maintenant que vous avez bien voté
pour nos lobbyistes au Parlement,
nous pouvons vous licencier. »

       Source photo                                               

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :