Réélire Sarkozy ? Vraiment ?

Voulez-vous VRAIMENT réélire le candidat sortant Sarkozy ?

Voulez-vous vraiment réélire celui qui a, en cinq ans, fait passer la dette française de 1 100 milliards d’euros à plus de 1 700 milliards d’euros ? A quoi ont servi les plus de 600 milliards d’euros supplémentaires empruntées  en 5 années de mandat  ? Comment faire comprendre à des gens qui gagnent moins de 1 000 euros par mois qu’ils vivent au-dessus de leurs moyens, après avoir augmenté la dette collective de 50 % ?

Voulez-vous vraiment réélire celui qui a co-piloté le sauvetage drastique de la Grèce, non sans avoir déclaré au début de son mandat que les limites budgétaires fixées par Bruxelles pouvaient être balayées d’un revers e la main ?

Voulez-vous vraiment réélire un président qui affirme bêtement  » qu’il y a trop d’étrangers en France « , sans avoir pensé un instant qu’il y a peut-être une différence entre  » étrangers  » et  » immigrés  » ?

Voulez-vous vraiment réélire un président qui hurle à la remise en cause annoncée par F.Hollande de l’accord sur les budgets européens de crise, tout en annonçant, quinze jours plus tard, qu’il demandera la renégociation des accords de Schengen et autres accords ?

Un président qui dit tout et son contraire, parfois d’une semaine à l’autre, en pensant que nous ne sommes que des poissons rouges, qui à chaque tour de bocal, ont oublié ce qu’il leur a dit au tour précédent ? (image entendue, mais où ?)

Le pouvoir est-il un jouet ?
(source photo)

On ne demande pas à un président de prendre d’abord position sur les jeunes qui ont besoin d’amour, sur la supériorité du curé sur l’instituteur, ou sur la viande hallal. On lui demande de faire fonctionner les institutions dans le cadre de la Constitution dont il est le garant… Or à lire cet extrait du site de  » Marianne  » :

«  En proposant la déchéance de nationalité pour les Français «d’origine étrangère» ayant porté atteinte à la vie de policiers ou de gendarmes, Nicolas Sarkozy sait qu’une telle loi ne pourra qu’être invalidée par le Conseil constitutionnel.
Mais peu lui importe : il lui suffit d’annoncer…

Août 2007 :  la déduction fiscale rétroactive des intérêts d’emprunts immobiliers : dès le 16 , les Sages la jugeaient anticonstitutionnelle, la rétroactivité entraînant « une rupture caractérisée de l’égalité entre les contribuables ».

Novembre 2007: une partie de la loi Hortefeux sur l’immigration est finalement invalidée par le Conseil : les juges constitutionnelsrejettent l’amendement sur les statistiques ethniques et réduisent la portée des dispositions sur les tests ADN.

Février 2008, la loi Dati sur la rétention de sûreté — enfermer dans des centres spéciaux des criminels ayant purgé leur peine de prison, mais déclarés toujours dangereux par des experts — est amputée : elle ne pourra pas s’appliquer pleinement de façon rétroactive, ce qui diffère son application réelle de plusieurs années.(…) Levée de boucliers dans toute la magistrature.

Mars 2008. Plusieurs articles du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 sont censurés par les Sages.

Juin 2009 : la loi Hadopi est, pour l’essentiel, retoquée par le Conseil. Ainsi, la mesure phare, la riposte graduée, est-elle invalidée.(…) Seul un juge est habilité à prononcer pareille sanction.

Août 2009 : le Conseil constitutionnel censure la partie de la loi sur le travail dominical accordant un statut particulier à Paris.

Décembre 2009 : la loi sur la taxe carbone (…), est annulée par les Sages deux jours avant son entrée en vigueur prévue pour le 1er janvier 2010.

2012 : Saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel vient de déclarer le dispositif ordinaire des gardes à vue contraire à la Constitution  !

Janvier 2012 : Le Conseil constitutionnel a retoqué la loi pénalisant la négation des génocides. Motif invoqué : le texte n’est pas conforme à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté d’expression et de la presse, inscrite dans la Constitution. « 

Extraits libres du site :
http://www.marianne2.fr/Sarkozy-president-le-plus-retoque_a195984.html 

********* 

Quelle urgence y avait-il à provoquer un conflit diplomatique avec la Turquie, à propos du génocide arménien, sinon pour attirer l’électorat arménien en France, en ajoutant :  » La France ne se laissera pas dicter ses convictions… »
Il n’y a qu’une seule analyse sur laquelle Marine le Pen a raison :
 » Nicolas Sarkozy n’a strictement aucune conviction « .

Voulez-vous vraiment réélire Sarkozy qui
– méprise publiquement les juges,
– fait écouter les journalistes,
– prétend nommer les patrons de presse par chantage (cf le dernier livre d’Eric Fottorino, débarqué de la direction du  » Monde « ), et des radios et télévisions publiques ?
– place ses partisans au postes judiciaires les plus importants (pour verrouiller la litanie des situations financières qui le concernent) en se drapant dans la fonction de garant de l’indépendance de la magistrature …
Plus c’est gros, plus ça passe…

Comme disait le regretté Edgar Faure :
 » Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent…  »
(lequel ajoutait en souriant :
« Si vous n’avez pas d’opinion politique, prenez les miennes... »)

Il faut évacuer Nicolas Sarkozy de l’Elysée,
pour incompétence juridique,
pour endettement fatal du pays,
pour non-respect récurrent
de la séparation des pouvoirs en démocratie,
et pour s’être entouré d’une bande d’incapables
(sauf Alain Juppé).

Pour les choix politiques et économiques sérieux,
vous n’aurez que l’embarras du choix aux élections législatives.

2 commentaires pour Réélire Sarkozy ? Vraiment ?

  1. Voulez-vous VRAIMENT réélire le candidat sortant Sarkozy? Bien sûr que NON! ( mais je crains qu’il y soit…)

  2. marych dit :

    sa lettre de demission (publiée dans un com du site agora)

    Lettre de licenciement (source internet)

    Peuple de France

    Rue d’ici et d’ailleurs

    99999 France

    Monsieur SARKOSY Nicolas

    Palais de l’Elysée

    55, rue faubourg Saint-Honoré

    75008 Paris

    BAR-LE-DUC, le 7 mai 2012

    Objet : Candidature (presque) spontanée

    Poste à pourvoir : Président de la République (Bafouée)

    Monsieur SARKOSY

    Nous vous remercions vivement de l’intérêt que vous portez à la fonction de président (et surtout à ses nombreux avantages).

    Nous avons bien reçu votre candidature (pour votre propre succession), mais nous sommes au regret de vous informer que votre profil ne correspond pas pleinement aux exigences permettant l’exercice de cette fonction. C’est pourquoi le CDD dont vous bénéficiez depuis mai 2007, ne pourra être reconduit (la crise nous obligeant à une compression de personnel…sans mauvais jeu de mot…)

    Nous espérons toutefois que vous continuerez à consulter nos futures offres d’emploi, notamment les formations réservées aux chômeurs, qui vont prendre effet très prochainement, et qui vous permettrons de devenir chaudronnier, flûtiste ou magicien (secteurs qui recrutent et dans lesquels vous avez su nous montrer inlassablement vos talents).

    Nous vous remercions de bien vouloir déposer les clefs du palais (et celle des airbus A330) dans le vase à l’entrée. Cependant, et dans notre infinie miséricorde, nous vous laissons disposer à votre guise de la potiche italienne de mauvais genre qui encombre le salon…

    Nous vous souhaitons, quoi qu’il en soit, beaucoup de succès dans la poursuite de votre carrière (vous voyez nous aussi on sait mentir)

    Veuillez agréer, Monsieur Sarkozy, nos casses toi pauv’ con les plus sincères.

    Le Peuple de France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :