Le président et les clés de l’urne…

Dans le communiqué du Conseil Constitutionnel
officialisant l’élection de François Hollande
à la Présidence de la République,
on y découvre une anecdote
digne de Michel Audiard
dans les  » Tontons Flingeurs  » :

(…)

4. Considérant que, dans la commune d’Artigue (Haute−Garonne), dans laquelle 33 suffrages ont été exprimés, le
délégué du Conseil constitutionnel a relevé que seul le président du bureau de vote était présent une grande partie de
la journée, qu’il émargeait à la place de certains électeurs et disposait seul des clefs de l’urne, en méconnaissance
des dispositions des articles R. 42, L. 62−1 et L. 63 du code électoral ; que, par suite, il y a lieu d’annuler l’ensemble
des suffrages émis dans la commune ;

source photo

***********

Dans la commune d’Artigue, en 2007, sur 39 inscrits,
il y avait eu 36 votants au premier tour

dont 20 pour Sarkozy,
5 pour Bayrou,
4 pour Royal,
et
2,78 % des voix pour Jean-Marie le pen (= 1 voix…)
idem pour Arlette Laguiller ( = 1 voix)
idem pour José Bové (= 1 voix)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :