« Manif pour tous » : le bon sens de l’évêque Simon

                  Suite à la « Manif pour tous » du 26 mai à Paris (voir les photos dans le billet précédent de ce blog),  contre le « Mariage pour tous » (c’est-à-dire le mariage des homosexuels) on peut résumer, avec un peu de recul, ce que l’Abrincate estime être « l’écume  de la vague » :

                  D’abord un sentiment diffus de ridicule de tous les côtés :

                             –  ce n’est pas être homophobe de s’esbaudir que, parmi les descendants de la génération  68, la conquête du mariage soit présentée comme une victoire historique… de personnes qui réclament leur « droit à la différence »… L’homophobie doit être combattue en justice, et par exemple, la prévention du suicide chez les jeunes homosexuel doit être soutenue et développée. Mais  considérer comme une victoire historique d’avoir obtenu un droit que près de la moitié des jeunes couples hétérosexuels négligent, sans manifester pour autant, peut paraître superfétatoire…

                             – de l’autre côté, la stupidité de certains slogans, et l’hystérie verbale (à la limite du Code pénal) des meneurs de la manif pour tous – et notamment au cours du meeting, au « terminus » de la Place des Invalides – exhument des effluves sur lesquels on évitera de faire des parallèles historiques honteux.

                On dit – mais que ne dit-on pas ? – que le simple retrait du mot mariage aurait évité de tels chahuts à répétition… c’est possible. La plupart des manifestants rencontrés s’en seraient contentés, qui sont loin d’être tous homophobes : l’immense majorité des manifestants étaient des gens et de familles ouverts et disposés à sortir des préjugés binaires (les « pour » et les « contre ») : ils étaient de bon sens et en tous cas plus intelligents et tolérants que leurs histrions de micro, même affublés du titre de « philosophes ». Il y aurait eu moitié moins de manifestants  si le mot mariage avait été retiré.
Il n’y a que des Français pour descendre dans la rue par centaines de milliers pour se battre contre un mot… Il est permis de souhaiter qu’autant de manifestants se déchaînent contre les mots de chômage, de précarité, ou de génocide syrien, etc…

                Toujours est-il que rapidement on se rendra compte que parmi les 200 ou 300 000 mariages célébrés chaque année en France, 2 à 3 000 concerneront des couples homosexuels, dans l’indifférence générale, qui devrait être aussi considéré comme un droit…
La France est un Etat laïc qui détermine ses lois indépendamment des religions et diversités culturelles. On a le droit de les combattre et la démocratie décide, qui n’est pas la rue.

               Et c’est finalement l’évêque de Clermont-Ferrand, Hyppolite Simon, qui, tout en réitérant son opposition radicale au « mariage pour tous », aura le dernier mot, cité par le quotidien « Ouest-France » du 22 juillet 2013 (page 4) :
           « On ne peut pas rester tout le temps en train de contester une loi. En ce qui concerne le mariage, la nouvelle législation en France ne change rien pour les catholiques. J’ai envie de dire à tous les catholiques : soyez exemplaires dans votre façon de vivre le mariage ! Que la manière dont les catholiques le vivent donne envie à tout le monde de découvrir le mystère fondateur de l’alliance entre les époux chrétiens. »

Et il ajoute,  sur le thème de la « sécularisation » :
            « Nous sommes dans une société de plus en plus païenne. Il y règne beaucoup d’idolâtrie : de l’immédiateté, de la consommation, du libéralisme absolu. Il faut prendre du recul par rapport à cela. Il ne s’agit pas de se replier sur un communautarisme qui serait malsain, mais d’avoir une colonne vertébrale personnelle pour être capable de faire des choix et d’en rendre compte. Les catholiques n’ont pas à avoir peur ». 

Un commentaire pour « Manif pour tous » : le bon sens de l’évêque Simon

  1. reine des prés dit :

    Enfin des mots auxquels je peux souscrire. Il semble que vous sauviez l’honneur (du triste ridicule), que vous aidiez à sortir d’un mauvais pas ; ça fait tant de bien. Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :