Qu’est-ce qu’une identité culturelle ?

Dans la foire d’empoigne que constitue le débat actuel sur les identités, il est reposant de relire ce que disait le philosophe Paul RICOEUR (cité dans le No 44 de Décembre 2015 de la « Revue des Cèdres ») :

 » A la différence d’un outillage qui se conserve, se sédimente, se capitalise, une tradition culturelle ne reste vivante que si elle se recrée sans cesse. La façon dont un peuple développe sa culture repose sur une loi de fidélité et de création : une culture meurt dès qu’elle n’est plus renouvelée, recréée; il faut que se lève un écrivain, un penseur, un sage, un spirituel pour relancer la culture et la risquer à nouveau dans une aventure est un risque total. Nous pouvons d’autant moins le prévoir que les grandes créations artistiques commencent toujours par quelques scandales : il faut d’abord que soient brisées les images fausses qu’un peuple, un régime se font d’eux-mêmes; la loi du scandale répond à la loi de la conscience fausse ; il est nécessaire qu’il y ait des scandales. Telle est la loi tragique de la création d’une culture, loi diamétralement opposée à la tranquille accumulation des outils qui constitue la civilisation. «  (…)

Paul RICOEUR, « Histoire et vérité » – Seuil 1964

 **********

Ce qui nous rappelle la fameuse et incontournable observation du philosophe Alain :

 » Tout homme persécute
s’il ne peut convertir.
A quoi remédie la culture
qui rend la diversité adorable. »

                                DSC08252

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :