» EN MÊME TEMPS « ?

Pourquoi le « en même temps » de E. Macron serait-il condamnable alors que le « compromis hélvétique » serait la clé du succès de la politique et de l’économie suisse ?
Extraits d’un discours de Conseiller Fédéral suisse (gouvernement central) :
 » La politique à l’échelon communal est primordiale car elle confère à l’ensemble du système politique une forte assise et une grande solidité.
Le principe qui veut que l’on délègue vers le haut que ce qui ne peut pas être résolu en bas permet à notre Etat de rester svelte et flexible. Mais ce système permet aussi d’intervenir de la manière la plus efficace possible lorsque cela est nécessaire. La proximité avec les citoyens n’a donc rien d’une formule creuse. Ou, autrement dit, le risque de voir une bureaucratie bernoise anonyme marcher sur les têtes est extrêmement faible dans ce système décentralisé.

Ce système politique qui passe par la base a encore produit un autre bienfait – quelque chose que nous sous-estimons souvent nous-mêmes. Il garantit la participation. Et qui dit participation, dit débat, dialogue et discussion. Notre système bâti sur la subsidiarité a généré une culture politique du dialogue toute orientée sur la recherche de solutions.
C’est une culture du dialogue qui part de la base, une culture du débat, mais aussi de la décision. Une culture qui protège en particulier les minorités, qu’elles soient linguistiques religieuses ou politiques. Chez nous, la voix des minorités est entendue. Chez nous, les minorités sont prises au sérieux. Chez nous, les minorités ont voix au chapitre.

Cette culture du dialogue est le ciment de notre système politique: elle empêche que les intérêts particuliers soient placés au-dessus du bien commun; elle rend le compromis possible. Il n’est pas rare que le compromis soit vilipendé, qu’il soit dénoncé comme le règne de la demi-mesure et de la mollesse, et qu’il soit finalement perçu comme un signe de faiblesse.

Or c’est tout le contraire. Le compromis est le résultat d’un dialogue fructueux dans lequel les avis s’affrontent pour dégager la meilleure solution. C’est un dialogue qui ne connaît ni vainqueur ni perdant, une discussion à l’issue de laquelle la solution fait droit à tout le monde. »

La Suisse est soumise comme tout autre pays aux risques de corruption, aux lobbys et pressions en tous genres, et aux contraintes de la mondialisation, mais l’architecture des procédures décisionnelles, parfois trop longues, permet cependant de faire tenir, au beau milieu de l’Europe, un pays de huit millions d’habitants (dont 23 % d’étrangers…) avec 4 langues, 26 cantons et 450 sortes de fromages…
https://www.swissinfo.ch/fre/au-royaume-du-fromage/5604848

Résultat de recherche d'images pour "compromis"
Résultat de recherche d'images pour "compromis"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :