Simone Veil, rebelle moderne

A Lausanne, le 6 décembre dernier, lors d’un concours d’éloquence au programme de la Conferences internationale des barreaux, Mme Marine BOTFIELD, avocate stagiaire dans un Cabinet d’avocat lausannois, a relevé le défi du thème imposé : » Un rebelle est-il conformiste ?  » en prenant, entre autres exemples, celui de Simone Veil, en ces termes :

(…) « A titre de personnalité rebelle de référence, je vous citerai Simone Veil, qui s’était pourtant rangée dans un conformisme bourgeois des plus frappants, en renonçant au barreau car son époux s’y opposait, et devenue alors magistrate. Ne croyez-vous pas, que derrière le chignon toujours impeccable, elle aussi se cachait derrière la façade d’un brushing parfait, derrière le rang de perle, le tailleur Chanel et l’image de mère de famille et maîtresse de maison modèle, ne croyez-vous pas que derrière cette façade de pur conformisme se cache en fait l’une des plus grande rebelles du XXème siècle ?
En refusant de céder aux normes établies, elle a fait preuve d’un courage extraordinaire, bien évidemment pendant la seconde guerre mondiale, mais bien plus tard, devant l’assemblée nationale en novembre 1974. Car ce discours, au-delà de défendre un projet de loi légalisant l’interruption volontaire de grossesse, ne s’en tenait pas à la teneur de la morale en place. Simone Veil, tout en respecant la procédure légale pour faire passer ce projet, est allée  audelà non pas du scepticisme, mais de la haine et des menaces véhiculées par ses opposants, illustration de la peur de l’inconnu de ceux qui se conformaient aux normes préétablies. Puisqu’elle l’a dit elle-même, il s’agissait précisément de consacrer une pratique délictueuse.
Pensez-vous que sans son aspect conformiste, Simone Veil aurait réussi à faire passer ce projet de loi devant les députés ? Ne pensez-vous pas que cet aspect si
lisse fut un véhicule pour ses idées, en quelque sorte rassurant pour ses interlocuteurs et opposants, qui par là même ont cédé d’abord en lui laissant la parole, puisque d’aucuns ne voulaient tout simplement pas l’écouter ? « (…)

Résultat de recherche d'images pour "simone veil"

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :