Kader ATTIA, artiste « incarné »

18.07.15

imagesR7OGOZ3U
Source photo

Cet été 2015 s’est tenu, à Lausanne, au Musée des beaux-Arts, une exposition de l’artiste franco-algérien Kader ATTIA, dont il peut apparaître prétentieux, voire pompeux, de lui affubler l’adjectif « incarné »… Et pourtant, dans la litanie des expositions d’art contemporain, l’abstraction est telle qu’on se demande parfois si l’artiste existe.

Kader ATTIA, lui, existe bien, et nul mieux que le journaliste Philippe Dagens ne décrit (« Le Monde » du 16.07.15 – p.20) le saisissement et l’émotion que l’on éprouve en s’imprégnant de cette exposition  :

« Allégorique est l’installation « Asesinos! Asesinos! « faite d’une centaine de portes récupérées. Chacune a été sciée en deux dans le sens de la longueur et les moitiés réunies par une charnière, de sorte qu’elles tiennent debout en triangle. Il y a de portes plutôt nobles, d’autres lamentables, des vernies et des écaillées. Au sommet du triangle, un porte-voix ou un mégaphone est fixé. Aucun son n’en sort. Cette foule, tassée dans un espace à peine suffisant, paraît s’avancer en silence. La langue du titre donne à penser que ce pourrait être un cortège des  » folles de la place de Mai  » en Argentine ou d’autres victimes de dictatures latino-américaines. Le principal n’est pas là, mais dans la monumentalité oppressante et le mutisme du dispositif scénique. »


Clins d’oeil insolites lors d’une petite fugue à Rome

12.04.13

Dans une ville aux richesses innombrables
– et avec très peu de temps disponible –
il est presque plus reposant de se limiter
à quelques étonnements simples
qui accrochent le regard parfois de manière inattendue,
sans grand ambition culturelle…

*******

  Aux antiquités égyptiennes du Musée du Vatican :

DSC06107

********

Rit-il par ce qu’on le chatouille
ou crie-t-il parce qu’on lui enlève une écharde du talon ?

DSC06116

*********

Les chats de Rome mériteraient-ils donc une exposition ?

DSC06244

********

La bataille de Lépante, le 7 octobre 1571
(elle n’aurait donc duré qu’une journée ?)
où la flotte chrétienne a vaincu la flotte ottomane :

DSC06120

**********

Dans la Basilique St Pierre :
…ou comment mettre du vent dans les voiles avec du marbre !

DSC06187

**********

Plafond symbolisant le ciel,
en mosaïques de petites pierres;
peintes et posées une à une…

DSC06278

*********

Un immigré clandestin se serait-il planqué
sur un balcon de la façade de Sainte Marie-majeure ?

DSC06250

Que signifie cette peinture murale sinistre ?
… seule la Croix brise les idoles…

DSC06126

*********

La Pieta de Michel-Ange :
une jeune femme porte le corps de son fils de 33 ans ?

DSC06180

**********

La Place St Pierre suscite-t-elle des visions surréalistes ?

DSC06134

*********

Extrait d’un tableau du Caravage,
dans l’église St Louis des Français :
le message a l’air convaincant…

DSC06339

*********

Seule légende disponible :  » Un cardinal « …
…ou, mise à part la suggestion de l’âge,
la personne se dissout dans le costume de la fonction :

Fellini n’est pas loin.,..

DSC06130

***********

Dans les petites ruelles de Trastevere,
une annonce de restaurant :

DSC06242

 » Nous sommes contre la guerre et le menu Touriste « 
Comprenne qui pourra…

Bon appétit.

*************

PS : photos prises par l’Abrincate
au cours d’un bref séjour fin janvier 2013

ArtBasel 2012 … 500 ème billet de ce blog…

12.07.12

Salvador Dali : « L’orchestre rouge« 

********

 

(Trace de l’auteur….égarée…) 

******** 

 » L’homme au café «  – Juan Gris (vers 1912)

********

 » Prélude à l’après-midi d’un faune « 
Pablo Picasso – 1962

********

 

 » Le Clown qui se croit être
le Président de la République « 

Kees Van Dongen (ca. 1905 -07)

********

 » Street Scene Berlin I « 
George Grosz – 1928

********

 » Neuschwanstein  »
Andy Wahrol – 1987 

 

********

 Divers et variés …

********

********

 

********

********

 

********


Qu’est-ce que l’adolescence ?

30.06.12


Petite fugue à Vienne…

29.04.12

Au détour de quelques heures glanées à l’occasion d’un déplacement professionnel à Vienne (Autriche), voici quelques flashes en vrac :

Un petit placard affiché sur une porte d’une salle de réunion de l’AIEA (Agence Internatinale de l’Energie Atomique) dont on ne sait si on doit s’en inquiéter ou le prendre comme rassurant…

*********

L’intérieur illuminé de la Stefanskirche, cathédrale de Vienne

********
Au Kunsthistorischesmuseum de Vienne :

« Portrait d’une inconnue »
de Gaspard de Crayer
(Flandres, 1630)

********

De Josef DANHAUSER,

« Portrait d’un enfant rebelle »
Vienne, 1835

*********

De Rembrandt

« Portrait d’une jeune fille  »
Amsterdam, 1632

********

De Jean FOUQUET

 » Portrait du juge Gonella « 
France, 1440

********

Et quelques échantillons de tableaux
captés au hasard d’une visite
au pas de charge…

********

********

**********

A détour d’une salle, un peintre local s’exerce à la copie…

tandis qu’à l’extérieur du Musée,
un autre artiste subjugue les passants …

Le secret  ?

***********

PS : toute les photos sont de l’Abrincate,
moyennant une surtaxe de 5 euros
pour prendre des photos sans flash
dans le Musée.


En vrac et sans (trop de) commentaires…

10.03.12

Le photographe Fred Boissonnas
prend les grands moyens, en 1907,
pour immortaliser le Parthénon d’Athènes :

*******

L’artiste espagnol Miquel Barceló a assuré, en 2005,
la rénovation de l’immense dôme
de la salle du Conseil des Droits de l’homme des Nations Unies à Genève.
Trente-cinq tonnes de peinture ont été nécessaires
pour métamorphoser cette coupole faite de stalactites multicolores
évoquant une « grotte marine ».

***********

Dans le parc de la Fondation Giannadda à Martigny (Suisse)

**********

Au hasard des chemins de forêt autour de Lausanne

(encore un qui a mis le pied sur l’écorce …
qui n’était pas encore sèche !)

Et quand le printemps cherche à percer sous la glace :


LYON : Fête des Lumières 2011

13.12.11


%d blogueurs aiment cette page :